Notre livre de recettes Mauricienne

livre de recette de l'ile Maurice

Achetez notre livre de recettes Mauriciennes

Nous venons de créer notre premier livre de recettes Mauricienne et nous sommes fier de vous en annoncer ça mise en vente.
Les recettes de mines frit, briani, salmi, oeufs rotis, moon fan etc ... au rendez-vous.

Vous pouvez l'acheter à cette adresse: http://www.blurb.fr/b/4553262-cuisine-de-l-ile-maurice

12,46 €

vendredi 29 juillet 2011

La Margoze – Une amertume qui ravive le palais

Si elle est connue comme pomme de merveille, poire balsamique ou encore concombre africain, cette courge amère est connue chez nous comme la margoze. frit, à l’étouffée ou en curry, ce légume amer fait le bonheur du palais des Mauriciens dès qu’ils ont envie d’un plat traditionnel. Mais saviez-vous que la margoze détient des vertus médicinales ? Indranee Ramdin vous en dit plus.


Tout ce qui est amer n’est pas forcément déplaisant ! C’est ce que vous prouve cette courge très présente dans nos traditions. Bien trop amère pour être consommée crue, on la retrouve cuisinée, surtout en vapeur avec des oignons, de l’ail et du gingembre  pour casser son amertume. Mais la margoze est généralement plus appréciée pour ses vertus médicinales.

Comme nous le précise notre nutritionniste, la margoze est « très peu calorique et très riche en vitamines A, B1, B2,  B3, C, en  magnésium,  en acide folique,  en zinc, en phosphore, en  manganèse et  en fibre alimentaire. Elle est également riche en fer et contient deux fois plus de beta carotène que le brocoli, deux fois plus de calcium que les épinards et deux fois plus de potassium que la banane ». Elle contient aussi un phyto élément à caractère hypoglycémique et est donc recommandée aux diabétiques. « Mûre  elle est encore plus bénéfique pour le métabolisme », souligne Indranee Ramdin.


La margoze est plus agréable à consommer quand elle est moins amère. Ainsi, contrairement aux fruits, il est important de savoir qu’en mûrissant elle devient plus amère. Mais sa conservation à  froide  température retarde sa maturation . Mis à part sa conservation il faut aussi savoir comment  bien choisir la margoze. Notre nutritionniste conseille les margozes qui sont de petite taille, à la  peau verte et brillante qui garantie une chair blanche et des graines tendres et petites. «  En consommant la margoze on peut être sûr que le sang sera purifié et le foie stimulé et nettoyé ».

Pour préparer au mieux les margozes, il faut les laver, les couper en deux, vider l'intérieur, les graines et autres particules, les découper en longueur pour ensuite les mettre à tremper dans de l’eau salée pour diminuer l’amertume. Même si les Mauriciens sont très friands de margozes frites, Indranee Ramdin conseille « d’éviter toute friture. C’est aussi bon pour le palais que le corps de les consommer crues, après les avoir laissé marinées  dans du vinaigre blanc salé pendant 24h. En achard, c’est  tout aussi bien surtout avec le mélange des épices,  de l’ail et de la moutarde ! ».

Avis aux diabétiques, le jus de margoze associé avec du jus de fruit ou du miel ou simplement avec un extrait de pomme verte vous sera très bénéfique, surtout si vous le prenez  à jeun ! Néanmoins « les diabétiques qui prennent un traitement médical doivent demander  l’avis de leur médecin afin éviter de se retrouver en hypoglycémie, ce qui peut être très dangereux  », fait ressortir Indranee Ramdin.

Sa  consommation chez les femmes enceintes est déconseillée, «  surtout en jus. Mais si c’est en salade, en achard ou en friture, ce n’est pas si néfaste », fait comprendre Indranee Ramdin. Ce légume stimule le système sanguin, certains composés chimiques peuvent stimuler les saignements menstruels et faire baisser le taux de sucre dans le sang !

De plus,  il est fortement déconseillé à la femme qui allaite son enfant de consommer des margozes, puisque le nourrisson peut souffrir d’un manque de sucre.
En outre, «  sa consommation  est formellement interdite aux personnes qui souffrent de favisme, d’anémie et aux personnes atteintes du déficit sanguin G6PD car elle peut créer des  maux de tête, de la fièvre et des douleurs à l'estomac », nous dit Indranee Ramdin.

La margoze est donc  un aliment bénéfique pour la santé qui tient une place importante dans la cuisine traditionnelle mauricienne.

Rougail de Margoze – Pour 2 à 3 personnes


  • 1 margoze moyenne.
  •  2 tomates moyennes.
  •  1 oignon.
  •  1/2 c.-à-c. de curry.
  •   sel.

Préparation


Laver et vider la margoze, couper en lamelles. Faites bouillir une fois, jeter l'eau, une deuxième fois, jeter l'eau pour enlever l'amertume, recommencez l'opération selon votre tolérance.
Dans une cocotte, chauffez 2 à 3 cuillers à soupe d'huile, faites y revenir l'oignon haché, les tomates coupées en dés, la 1/2 cuillerée de curry. Tourner et ajouter un peu d'eau pour cuire les tomates. Ajouter la margose, versez un peu d'eau, ajoutez le sel et laissez cuire. Servez avec du riz blanc.

 Comme pour toutes les recettes, n'hesitez pas à laisser un commentaire ou vos astuces.
Vous pouvez publier vos recettes sur notre page Facebook

2 commentaires:

  1. D'accord avec vous en partie , car si on fait trop bouillir ou tremper dans l'eau chaude ce légume noble, n'en enlève t'on pas àtort toute sa saveur, tout son charme et surtout ne lui enlève t'on pas toutes ses principales vertus?

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...